Identifier les travaux de rénovation à réaliser

 

Vous constatez que votre logement est ancien et qu’il est temps de procéder à certains travaux ? Avant toute chose, il est indispensable d’établir une liste de vos prochains travaux en tenant compte de votre budget et de l’urgence de chacun d’entre eux. En effet, certains travaux de rénovation sont plus rentables que d’autres, tandis que les travaux de rénovation de toiture (par exemple) sont fastidieux et coûteux. Découvrez dans cet article quels sont les travaux de rénovation auxquels procéder pour votre habitation

Pourquoi réaliser des travaux de rénovation ? 

 

Plusieurs raisons peuvent justifier la nécessité de procéder à des travaux de rénovation intérieurs ou extérieurs. En fonction du budget et des priorités, les travaux à réaliser peuvent concerner l’amélioration du confort, la mise en conformité énergétique, l’amélioration de la performance énergétique, la mise en vente du logement ou encore l’assainissement de l’environnement de vie. Il peut s’agir d’un simple rafraîchissement ou d’un chantier de rénovation complète ! Tout dépend des besoins et des moyens dont on dispose. La rénovation lourde est le chantier le plus contraignant, vu qu’il peut consister en la démolition de murs porteurs ou en la refonte totale du système électrique. Une fois les travaux définis, il faut faire faire l’estimation de travaux de rénovation par un professionnel afin de connaître le budget à prévoir. 

 

Les principales étapes d’un chantier de rénovation

 

Voici un guide pour ne pas s’emmêler les pinceaux en matière de rénovation : 

  1. il faut étudier l’existant. Il est possible de le faire soi-même ou de recourir à l’expertise de professionnels qui se chargeront de faire un état des lieux, des études techniques, la liste des démarches administratives, etc. Ils sauront évaluer le coût des travaux et le temps qu’ils vont nécessiter ;
  2. le gros œuvre n’est une étape obligatoire que pour les chantiers lourds. Ils concernent les fondations, la toiture, les menuiseries d’extérieur, les murs porteurs… ;
  3. le second œuvre est relatif au confort de l’habitation : l’isolation thermique et phonique, les ouvertures de la maison et les vitrages, les travaux d’électricité, la ventilation et l’aération, la plomberie ;
  4. les travaux de finition, qui comprennent les revêtements muraux et de sols, les meubles, l’électroménager…

Évidemment, ces étapes concernent un chantier dans toute sa globalité. Il est possible de faire une rénovation partielle, comme c’est le cas lorsque l’on repeint les murs, on doit abattre une cloison pour agrandir une pièce, qu’il est nécessaire de changer le carrelage de la cuisine ou de refaire la plomberie dans une salle de bains. 

 

Les travaux de rénovation à éviter

 

Lors de l’acquisition d’un nouveau logement, il arrive parfois qu’on doive réaliser certains travaux de rénovation. Ces derniers doivent être pris en compte avant de se décider à acheter le bien. Pourquoi ? Tout simplement parce que les couts de la rénovation pourraient être si élevés que le prix de vente du bien serait alors surévalué. Il faut notamment être vigilant concernant les travaux : 

  • sur la toiture ;
  • qui consistent à toucher aux murs porteurs ;
  • sur les logements trop vétustes ;
  • sur des matériaux dangereux, comme l’amiante, présente dans les vieux immeubles ;
  • sur les logements infestés de nuisibles. Ils exigent le recours aux sociétés de désinfection pour être menés efficacement.

Les travaux de rénovation à privilégier

 

Les travaux d’isolation 

Il s’agit d’une rénovation rentable, car elle peut être partiellement financée par l’État, via des réductions fiscales. La rénovation énergétique permet non seulement d’améliorer le confort des occupants, mais constitue également un geste écologique pour l’environnement. Ainsi, l’isolation thermique réduit la consommation en chauffage et permet des économies sur la facture d’énergie. Pour ce faire, on peut isoler la toiture avec des panneaux semi-rigides ou des panneaux rigides. Il en va de même pour les murs et les fenêtres, qu’on peut pourvoir de doubles vitrages. Enfin, opter pour un chauffage moins énergivore est une solution pour l’isolation thermique (chaudière à condensation, pompe à chaleur…). 

 

L’amélioration du confort dans l’intérieur de la maison

Les améliorations visant à rafraichir l’intérieur d’une habitation sont aussi des travaux de rénovation. Il peut s’agir de refaire la cuisine ou la salle de bains. Si certains travaux, comme la peinture, peuvent être réalisés, soi-même, il est préférable d’appeler un artisan peintre pour une finition impeccable. C’est la même chose pour le carrelage, si la surface à travailler est de grandes dimensions, il vaut mieux laisser agir un carreleur. Quant aux travaux de plomberie ou d’électricité, ils doivent obligatoirement être réalisés par un professionnel, par souci de sécurité. 

Postes récents

Bienvenue sur AEB France, le blog qui vous offre toutes les tendances et conseils nécessaires pour pour être à la page.

Copyright © 2022 | Tous droits réservés.