Infestation de punaises de lit : où ces nuisibles se cachent-ils ?

Les punaises de lit sont des insectes qui sortent la nuit et qui se nourrissent de sang humain. Avec un pouvoir d’infestation très rapide, elles se cachent dans des endroits difficilement accessibles des logements. C’est ce qui explique par ailleurs la difficulté à les voir et les déloger. Face à une invasion de ces parasites, il est important d’identifier avec précision leurs cachettes. Découvrez ici les moyens d’infestation de ces bestioles, leurs cachettes, les signes pour détecter leur présence et les moyens de les exterminer.

Comment une infestation par des punaises de lit se déroule-t-elle ?

Contrairement à une croyance populaire qui a la vie dure, l’infestation par les punaises de lit ne traduit pas un manque d’hygiène dans la maison. Ces insectes envahisseurs proviennent en réalité de l’extérieur pour infester votre habitation. Ils migrent pour atterrir à votre domicile par différents moyens. Ces parasites se déplacent grâce aux êtres humains, aux voyages, à travers les bagages, les vêtements, etc. Le contact étroit avec des articles infestés ou leur transport lors d’un déménagement favorise aussi la propagation de ces nuisibles. Les hôtels, les lieux publics et le voisinage constituent également d’importantes sources d’envahissement de ces nuisibles.

Une fois que quelques punaises de lit pénètrent dans votre maison, l’infestation devient très facile. Ces animaux ont en effet un cycle de vie et de reproduction très rapide. Entre trois et dix jours après la fécondation, la femelle est en mesure de pondre jusqu’à 10 œufs. Ces derniers se développent et survivent à de fortes températures pour éclore en quelques jours. Pendant sa durée de vie, une punaise femelle donne naissance à 500 petits environ. Ainsi, un couple de ces parasites qui s’introduit dans votre habitation peut provoquer en peu de temps une grande infestation.

Apprenez à reconnaître les punaises de lit dans votre logement

Sur les 42 000 espèces de punaises qui existent, seules la Cimex lectularius et la Cimex hemipterus sont nuisibles pour l’Homme. Visibles à l’œil nu, les puces de lit sont lucifuges, c’est-à-dire qu’elles fuient la lumière. C’est pourquoi elles se nourrissent et se déplacent essentiellement la nuit. Adultes, ces animaux sont généralement bruns ou beiges. Ils mesurent entre 4 et 7 mm de longueur et possèdent 6 pattes, 2 antennes et des rayures sur l’abdomen. Gorgée de sang après avoir pris son repas, la punaise de lit est rouge-brun et prend une forme ovale.

Vous pouvez aussi reconnaître ces insectes envahisseurs dans les endroits sombres de votre habitation. Avec une forme ovale et une taille à l’image d’un pépin de pomme aplati, elles se glissent facilement dans les interstices. Elles ont une longueur qui va de 4 à 7 mm. Les punaises de lit ne sautent ni ne volent et se déplacent à la vitesse d’une fourmi. Leur durée de vie est de 5 à 6 mois. Elles peuvent par ailleurs se mettre en état de dormance. Ces parasites vivent alors plus d’un an sans se nourrir.

Pour reconnaître ces insectes nuisibles dans votre maison, vous devez aussi pouvoir identifier les caractéristiques de leurs œufs. Blanchâtres, ces derniers sont longs de 1 mm et larges de 0,5 mm. Ils sont aussi gros qu’une tête d’épingle et sont collants. Ils se disposent généralement en grappes et préfèrent les espaces serrés. Vous les retrouvez donc dans la literie et les meubles (chaises, canapés, plinthes, etc.). Quant aux larves des punaises de lit, leur taille varie entre 1,5 et 4,5 mm : elles sont plus petites qu’un grain de riz. Si vous avez le moindre doute, notez qu’un exterminateur de punaises de lit saura immédiatement les reconnaître (et bien entendu agir et les traiter !).

infestation punaise de lit

Les cachettes courantes de ces nuisibles

Pour mener une lutte efficace contre les punaises de lit, il est important de connaître leurs cachettes préférées. De façon générale, ces nuisibles aiment les endroits à l’abri du regard humain le jour, mais proche de l’Homme la nuit. Cette caractéristique leur permet ainsi de se déplacer à tout moment sans risque de se faire repérer par ce dernier. En s’installant dans une habitation, les puces de lit aiment bien se cacher dans le salon. Leurs refuges de prédilection sont : les tapis, la moquette, les fauteuils ou le canapé. Vous les verrez également dans la chambre à coucher. C’est d’ailleurs l’une de leurs cachettes préférées. Elles se réfugient souvent :

  • dans les draps,
  • dans les coutures et sous les matelas,
  • derrière les plinthes,
  • entre les piles de vêtements,
  • dans les ourlets des accessoires de literie,
  • dans le sommier,
  • Dans le mobilier.

Les porte-manteaux et les tapis constituent aussi des abris pour les punaises de lit. Si vous avez des animaux de compagnie à la maison, leur environnement immédiat est une cachette potentielle pour les punaises. Elles logent bien souvent dans :

  • la niche ou le panier du chien,
  • la litière du chat,
  • la cage des animaux de compagnie.

Le panier à linge, les fissures dans le plâtre ou le plancher sont aussi des nids privilégiés des punaises.

Recherchez les signes d’infestation

En plus de détecter les punaises de lit dans leurs cachettes, vous devez pouvoir identifier les signes d’infestation. Il existe en effet des indices qui confirment que ces nuisibles ont élu domicile chez vous. Les indicateurs présents sur la peau sont généralement les premiers à être remarqués. Semblables à celles des moustiques, ces piqûres provoquent des démangeaisons. Lorsque vous faites cette remarque, sachez donc qu’il y a de fortes chances que votre maison soit infestée. Ces insectes de nuit piquent également sur les parties du corps laissées à découvert pendant le sommeil. Les premières piqûres se regroupent généralement ou s’alignent sur votre peau. Elles ont notamment lieu lorsque vous dormez dans un endroit infesté. Plus vous vivez dans un milieu envahi par ces parasites, plus les traces de piqûres apparaissent sur votre corps. En présence de ces différents signes sur la peau, il n’y a aucun doute. Le logement est infesté par les punaises de lit.

Indépendamment de la peau, certains indices d’infestation s’observent aussi dans le lit. Il s’agit par exemple de taches noires sur les draps, le sommier ou le matelas. Provenant généralement d’excréments des punaises de lit, ces signes confirment que ces nuisibles ont envahi votre logement. Vous pouvez également observer des punaises de lit vivantes ou mortes (ou leurs peaux, si elles ont mué) proches du lit.

cachettes punaises de lit

Comment traiter efficacement une infestation de punaises de lit ?

Faire appel à un exterminateur de punaises de lit est la meilleure solution pour stopper une infestation par ces nuisibles. Évitez surtout l’application d’insecticides grand public. Ces produits ne peuvent en réalité pas venir à bout d’une épidémie de ces parasites. Ils ne permettent par exemple pas d’éliminer les œufs de punaises de lit.

Les premières étapes d’intervention d’une structure spécialisée en désinsectisation

En sollicitant une entreprise spécialisée en désinsectisation, vous bénéficiez d’abord d’une intervention rapide. En ligne ou dans les agences locales, ces professionnels vous proposent un rendez-vous pour une inspection. Cette visite est un état des lieux généralement gratuit, à l’issue duquel un devis vous est proposé. Lorsque vous donnez votre accord, l’intervention peut alors démarrer.

La plupart des spécialistes procèdent d’abord à une détection canine des molécules odorantes des puces. Cette méthode vise à repérer les traces de déjection, d’insectes morts, de larves et de punaises vivantes dans le logement. Toutes les pièces sont ainsi passées au peigne fin pour détecter les zones d’infestation des nuisibles. Au terme de cette phase de détection, les cachettes des nuisibles sont identifiées afin d’évaluer le niveau d’infestation.

Vous devez ensuite préparer le logement à l’extermination proprement dite. Videz donc vos tiroirs et les armoires pour les débarrasser de tout objet inutile et rangez vos affaires ailleurs. Quant à vos textiles, il est impératif de les laver à une température minimale de 60°C. Vous passerez ensuite minutieusement l’aspirateur au sol dans les pièces du logement. Les zones à risque subiront un passage de propulseur à vapeur par les professionnels de la désinsectisation. Retirez également les objets et mobiliers trop infestés. Vous les emballerez pour les déposer dans une déchetterie proche de chez vous.

Les différents traitements pour une désinsectisation

Il existe différentes solutions pour désinsectiser un logement infesté par les punaises de lit. On distingue notamment les traitements thermique et chimique qui peuvent être appliqués en synergie. Les méthodes de désinsectisation chimique concernent l’utilisation de produits insecticides. Les professionnels procèdent en alternance à la pulvérisation à basse pression, à la fumigation de punaises de lit et à l’utilisation de régulateurs de croissance.

Les méthodes naturelles incluent :

  • le traitement thermique par canon à chaleur,
  • le traitement par vapeur sèche,
  • la désinfection par le froid ou cryogénisation (surgélation ou congélation).

Ces différentes techniques permettent d’exterminer les parasites de lit et n’utilisent aucun produit chimique. Elles offrent l’avantage de s’attaquer à tout le cycle de vie des punaises, des œufs jusqu’aux insectes adultes. En plus d’être efficaces, les traitements mécaniques présentent aussi l’avantage d’être écologiques. Au terme du processus, vous êtes assuré que votre logement est entièrement débarrassé de ces nuisibles. La terre de diatomée est également un insecticide naturel contre les puces de lit. Vous pouvez disperser sa poudre sous les plinthes et les tuyaux de chauffage ou de ventilation. Ce produit abrasif naturel s’applique aussi en aérosol sur la literie. Veillez toutefois à effectuer un nettoyage à vapeur avant l’application, et à bien vous renseigner auprès d’un professionnel de la désinsectisation.

Indépendamment du traitement mis en œuvre, un contrôle est nécessaire après la mise en œuvre, afin de confirmer les résultats. C’est une phase qui garantit que les punaises ont été tuées.

traitement contre punaises de lit

Quelques dispositions à prendre après la fin d’une infestation

À la fin d’une désinsectisation de punaises de lit, il est nécessaire de nettoyer correctement votre logement. Mais avant, vous devez respecter le délai prescrit par l’exterminateur avant de réintégrer le logement. En général, il faut attendre 6 heures après le traitement avant de rentrer chez vous. Chez les enfants et les personnes souffrant de troubles respiratoires, ce délai passe à 12 heures. S’agissant des bébés de 0 à 24 mois et des femmes enceintes, la période d’attente est plutôt de 24 heures.

Nous conseillons ensuite d’aérer les pièces qui ont fait l’objet d’un traitement. Évitez de marcher pieds nus dans les endroits traités au moins 48 heures après la désinsectisation. Il est aussi conseillé de mettre vos textiles et autres objets dans des sacs en plastique puis de les fermer hermétiquement. Maintenez ensuite ces contenants en dehors des pièces infestées pendant trois jours.

Conseils préventifs pour éviter d’autres problèmes

Après un traitement d’extermination des punaises de lit, il est important d’adopter quelques gestes préventifs. Vous devez par exemple éviter les encombrements dans le logement. Les accumulations d’objets laissés çà et là sont proscrites. Lorsque vous vous procurez des vêtements d’occasion, prenez soin de les inspecter correctement. Cette précaution implique aussi de les transporter dans un contenant hermétiquement fermé. Vous évitez ainsi que rien ne sorte ni n’entre dans le sac. Une fois chez vous, veillez à traiter ces vêtements selon les recommandations appliquées aux textiles.

Nous déconseillons aussi de rapporter de l’extérieur des articles usagés ou en mauvais état, notamment les matelas, les sommiers ou les meubles en bois abandonnés sur les trottoirs.

Pour prévenir une nouvelle infestation de punaises de lit dans votre maison ou votre appartement, il est indispensable de bien préparer les déménagements. Si votre ancien logement était infesté par ces nuisibles, un déménagement mal préparé les ramènera vers la nouvelle habitation. C’est pourquoi vous devez choisir une entreprise qui propose des mesures spécifiques contre ces nuisibles.

Pendant vos voyages, évitez de ranger vos effets personnels dans les tiroirs ou de les placer sur le lit. Au retour du séjour, inspectez minutieusement vos bagages. En cas de soupçons d’infestation, traitez systématiquement les valises et leur contenu.

punaises de lit voyage

Comment éviter de ramener des punaises de lit d’un voyage ?

Les voyages sont des canaux privilégiés de transport des punaises de lit dans les habitations. C’est pourquoi vous devez être vigilant lors de vos déplacements. Mais malgré toute votre prudence, le risque demeure toujours. En cela, nous conseillons de prendre quelques dispositions pour éviter de les ramener de vos voyages dans votre habitation. Avant de rentrer chez vous, veillez à laver tous vos textiles à plus de 60°C pendant au moins une heure. Cette initiative permet de réduire les risques d’infestation. Il s’agit des habits que vous portez et de tous les vêtements contenus dans votre valise.

Une fois chez vous, passez l’aspirateur dans toute la maison. Quant aux valises, vous devez les nettoyer à la vapeur. Parfois, malgré ces dispositions, des piqûres de punaises de lit peuvent survenir les jours suivant votre retour de voyage. Nous conseillons alors de contacter immédiatement une société spécialisée en traitement de punaises de lit.

Sommaire
Réseaux sociaux
Postes récents
Les étapes clé pour un débarras de meubles réussi dans votre maison
Pourquoi les vasques semi-encastrées sont-elles si populaires ?
Avantages et inconvénients des vitres teintées à la maison
Catégories

Bienvenue sur AEB France, le blog qui vous offre toutes les tendances et conseils nécessaires pour pour être à la page.

Copyright © 2022 | Tous droits réservés.