On a enfin accroché des trucs au mur dans la chambre de la fillette. C’est extraordinaire, non ? Sauf qu’en fait, c’est plutôt une grosse affaire, étant donné que nous n’avons rien accroché dans toute la maison, à l’exception d’une couronne sur l’arrière de la cheminée dans le salon pour Noël. C’est vrai, pendant le mois dernier, nous étions des vierges de tout accrochage de tableaux dans la nouvelle maison. Mais maintenant que nous avons fait environ 34 trous (oui, j’ai compté) dans les murs de la chambre de Clara, notre carte de vierge a disparu depuis longtemps. Nous avons donc pris quelques photos de la chambre d’enfant, maintenant qu’elle a un peu plus de flava.

Le seul véritable changement par rapport à la chambre de Clara dans notre dernière maison jusqu’à présent est la couleur rose tendre des murs (elle a de superbes sous-teintes grises et violettes – plus à ce sujet ici). Sinon, nous avons gardé à peu près tous les mêmes meubles et accessoires pour l’instant. Vous savez, travailler avec ce que vous avez, bla bla bla. Nous pensons qu’elle évoluera certainement au fur et à mesure qu’elle grandira, mais nous avons adoré sa chambre d’enfant dans notre première maison (c’est la seule pièce dont nous avons eu du mal à nous séparer lorsque nous l’avons vendue), donc nous sommes d’accord pour garder les choses familières pour l’instant et ajouter quelques petites modifications au fur et à mesure qu’elle grandit. 

 

Bien que le matelas descende de plus de 30 cm lorsque Clara commencera à se hisser, nous voulions tout de même nous assurer qu’elle ne pourrait pas, d’une manière ou d’une autre, escalader les murs et faire tomber ce grand miroir vert. Donc, après l’avoir accroché au mur avec une belle ancre résistante, nous avons dépassé les bornes et décidé d’enfoncer deux vis looongues…

 

… à travers deux trous sur le bas du cadre. Oui, nous avons vissé ce miroir directement dans le mur. Vous voyez cette petite tête de clou argentée cachée parmi le cadre orné du miroir au premier plan de la photo ci-dessous (et celle qui est un peu floue de l’autre côté) ? Nous avons utilisé des ancres solides pour les maintenir fermement. Ce truc n’ira nulle part. Et nous avons même la peinture verte que nous avons utilisée sur le miroir pour peindre ces têtes de vis afin qu’elles soient totalement invisibles parmi toutes les volutes qui entourent le cadre du miroir.

 

Dans d’autres nouvelles sur la sécurité des bébés, nous avons également ajouté des cache-prises à presque toute la maison (nous devons encore courir en acheter quelques-unes pour terminer le travail) et, bien sûr, nous avons mentionné comment nos rideaux sont à l’épreuve des bébés il y a quelque temps dans ce post lorsque nous les avons faits (ils sont maintenus par des crochets d’anneau, donc si Clara se balance dessus comme un singe, le tissu glissera mais la tige et les crochets d’anneau ne viendront pas s’écraser. Parce que ce serait mauvais. Bref, passons aux photos de la chambre d’enfant.

 

Le placard est en fait mon endroit préféré dans la chambre de Clara. Il est immense et je l’imagine là-dedans se relaxant sur un pouf et lisant des livres quand elle sera un peu plus grande. Voilà donc l’état actuel de la chambre d’enfant. C’est drôle de penser qu’il y a un peu plus d’un mois, elle était complètement sans bébé.