Si vous étiez dans le coin avant Noël, vous savez que nous avons échangé notre salon et notre salle à manger pour faire de la place pour un sapin de Noël.Et bien maintenant que les sapins de Noël et la décoration des fêtes sont tous rangés pour l’année, nous avons décidé que nous aimons le salon où il est (dans l’ancienne salle à manger) !

 

La vie après avoir échangé le salon et la salle à manger

 

Le  » nouveau  » salon est plus petit et beaucoup plus confortable. J’adore les planches, les lattes et la peinture grise analytique semble si bien associée aux canapés de couleur crème. Il me rappelle plusieurs salons “ formels “ que nous avons vus lorsque nous avons visité quelques maisons modèles à l’automne. De plus, nous avons également une salle familiale à quelques pas, plus petite et plus chaleureuse qui fonctionne très bien pour le rez-de-chaussée. Il y a quelques changements que nous aimerions faire pour obtenir la pièce à un endroit ”fini” cependant, pour aider la pièce à se sentir comme si elle était destinée à être un salon depuis le début.

 

Plans pour le salon 

 

  • Remplacer les deux fauteuils d’amour surdimensionnés par un grand sectionnel pour mieux utiliser l’espace ;
  • Peindre le mur de tableau noir, ajouter des planches et des lattes pour correspondre au reste des murs de la pièce ;
  • Déplacer le lustre un peu plus haut pour qu’il soit hors du chemin quand on monte et descend du canapé ;
  • Peut-être rendre la table basse plus petite, cela dépendra de son apparence et de son fonctionnement après la rénovation. De plus, cela sera également en fonction de son aspect et de son fonctionnement une fois que le sectionnel sera dans la pièce ;
  • Ajouter une porte de grange de chaque côté de la grande entrée imaginer quelques tables d’appoint et des lampes potentiellement Fermer la plus petite entrée (cela dépendra de la future transformation de la cuisine) ;
  • Ajouter une chaise dans le coin si nous fermons l’entrée ;
  • Peut-être ajouter des étagères ou une échelle à couvertures ?

C’est donc là où nous en sommes avec le salon, vivable,  mais un travail en cours.