Tout savoir sur le métier de ferblantier

Les toitures sont le plus souvent endommagées par les intempéries, elles nécessitent beaucoup plus d’entretien et de maintenance. Pour cela, il faut s’adresser à un ferblantier dont le métier consiste à protéger les maisons. Il prend en charge les travaux de toiture et trouve les solutions adaptées à chaque problème récurrent. En parcourant ces lignes, vous en apprendrez un peu plus sur le métier de ferblantier.

 

Le métier de ferblantier

 

Le métier du ferblantier est de protéger les maisons et les bâtiments contre les intempéries : soleil, pluie, etc. Il fabrique des éléments de ferblanterie comme les conduits de cheminée, les tuyaux de descente, etc. Il crée également des pièces tridimensionnelles à partir de feuilles de tôle striée et installe aussi des objets métalliques et des revêtements extérieurs. Il peut s’occuper du recouvrement métallique des toitures. Pour tous vos problèmes de toiture, vous pouvez faire appel à un ferblantier qui intervient à GenèveBF Toiture Ferblanterie est une entreprise implantée depuis plus de 15 ans dans la capitale Suisse. Elle trouvera la solution aux problèmes de votre toiture. Son équipe de spécialistes intervient dans la ferblanterie, l’étanchéité, la réparation, etc.

 

Les prestations du ferblantier de BF Toiture Ferblanterie

Le ferblantier offre les prestations suivantes en travaux de ferblanterie :

  • construction et recouvrement de toiture métallique et de charpente ;
  • habillage d’entrées et de lucarnes ;
  • création d’habillage et pose de fenêtres Velux ;
  • zinguerie ferblanterie en cuivre ;
  • étanchéité toiture pour les problèmes d’infiltration ou d’humidité ;
  • pose de gouttières ou de chéneaux pour une meilleure évacuation d’eau provenant du toit ;
  • création de chéneaux et de cadres d’aluminium.

Il peut également créer plusieurs types d’objets d’art de ferronnerie tels que des jardinières, des chéneaux en cuivre, etc. Le métier de ferblantier est un métier créatif et technique qui lui permet d’intervenir dans plusieurs domaines.

 

L’entretien et la maintenance

La toiture est la partie la plus exposée par les conditions météorologiques. Aussi, il faut lui apporter un entretien et une maintenance régulièrement. Certaines interventions sont nécessaires telles que :

  • le nettoyage et le démoussage. La technique se fait manuellement ou sous pression. On effectue ensuite la pulvérisation de produits anti-mousse et imperméabilisants ;
  • le nettoyage hydrofuge pour enlever les saletés incrustées et tenaces ;
  • la recherche des défauts d’étanchéité et de fuites ;
  • la réfection de la toiture et le remplacement des pièces endommagées ou défectueuses ;
  • la rénovation ou le renouvellement des gouttières en zinc ;
  • le traitement des carreaux : imperméabilisation, peinture, etc.

Le ferblantier est le professionnel qui peut s’occuper de ces taches avec brio.

 

Comment choisir un ferblantier à Genève ?

Adressez-vous à une entreprise ayant une bonne dizaine d’années d’expertise dans le domaine. Elle peut vous fournir une équipe d’experts en métallurgie. Le savoir-faire de BF Toiture Ferblanterie est reconnu dans le domaine de la zinguerie, la charpenterie et la protection. La satisfaction des clients qui publie sur les réseaux sociaux leur sert de carte de visite. Leurs clients sont leurs meilleurs ambassadeurs.

 

Formation en ferblanterie

 

Prérequis

Vous devez répondre à plusieurs critères pour pouvoir suivre une formation en ferblanterie. Vous devez posséder de bonnes notions en trigonométrie, géométrie, etc. Vous devez aussi avoir des habilités psychomotrices et cognitives pour effectuer certaines applications spécifiques. Il vous faudra manier des outils et des matériaux appropriés. Vous aurez à tracer, mesurer et tailler. Pour cela, vous devez posséder une bonne coordination visuelle et manuelle. 

 

Formation

La formation s’étale sur deux ans pour les apprentis. Elle est accessible après la classe de 3e par la voie de l’apprentissage. Elle permet d’acquérir un premier niveau de qualification dans un métier. Il est cautionné par un Certificat Technique des Métiers, il est délivré par les chambres des métiers de l’artisanat. La formation professionnelle, quant à elle, dure 4 ans. Il y aura des formations théoriques, pratiques et des cours interentreprise. Au bout de ces années d’études, on peut obtenir le Certificat Fédéral de Capacité (CFC) de Ferblantier. On peut obtenir la maturité professionnelle après l’obtention du CFC.

 

Débouchés

L’apprenti peut devenir tôlier, chaudronnier ou ferblantier en obtenant le diplôme de ferblanterie. Il peut se perfectionner et pourra accéder à des postes de responsabilité grâce à l’expérience et les aptitudes acquises. Il deviendra chef d’atelier, chef d’équipe, etc.

Sommaire
Postes récents
Les étapes clé pour un débarras de meubles réussi dans votre maison
Pourquoi les vasques semi-encastrées sont-elles si populaires ?
Avantages et inconvénients des vitres teintées à la maison
Catégories

Bienvenue sur AEB France, le blog qui vous offre toutes les tendances et conseils nécessaires pour pour être à la page.

Copyright © 2022 | Tous droits réservés.