Trucs et astuces pour limiter la prise de poids relative à l’arrêt du tabac

Vie pratique
Sommaire

L’un des soucis majeurs des fumeurs qui décident de procéder au sevrage tabagique est la prise de poids. C’est une situation fréquente chez les femmes qui fument. C’est aussi le souci de certains hommes qui ne veulent pas grossir. Outre les multiples bienfaits de l’arrêt du tabac, il importe d’adopter un esprit positif et un nouveau mode de vie. Sachez qu’il est vraiment possible d’arrêter de fumer sans prendre du poids. Découvrez dans le contenu de cet article ce que vous pouvez faire pour limiter la prise de poids liée à l’arrêt du tabac.

 

Mécanisme de prise de poids liée à l’arrêt du tabac

Stop Cigarette, (https://www.allodocteurs.fr), c’est-à-dire arrêter de fumer est la meilleure résolution qu’un fumeur puisse prendre pour améliorer sa santé, donc, sa vie. Le problème réside sur la prise de poids pouvant altérer son apparence physique. En fait, après l’arrêt du tabac, le fumeur prend entre 3 à 5 kilos de son poids habituel, qu’il pense être un surplus de poids. Mais, c’est le poids normal qu’il aurait dû avoir s’il n’avait jamais fumé. Toutefois, s’il ne prend pas le temps d’adopter une bonne hygiène de vie, il risque réellement de prendre du poids. Le premier responsable de la prise de poids au cours du sevrage tabagique est l’alimentation excessive et déséquilibrée.

 

Les facteurs à l’origine de la prise de poids après arrêt du tabac

En général, les habitudes alimentaires des fumeurs diffèrent de celles des non-fumeurs en ayant un surtout un régime alimentaire déséquilibré : pas de petit-déjeuner, surconsommation d’aliments gras et sucrés, etc. Pour pouvoir identifier les facteurs conduisant la prise de poids après arrêt du tabac, il importe de les connaître. Ce sont notamment : 

La baisse du métabolisme de base

À chaque fois que vous fumez, vous perdez 10 calories sans faire d’effort, augmentant ainsi votre métabolisme de base. En arrêtant de fumer, votre métabolisme reprend progressivement sa fonction normale.

La boulimie ou gestion de stress et compensation de la gestuelle par les aliments

Un fumeur arrive à mieux calmer son stress et son anxiété en prenant une cigarette qu’en mangeant une barre de chocolat. La nicotine augmente la sécrétion de la sérotonine qui est l’hormone du bien-être. Lors d’un arrêt du tabac, les aliments sont les principales sources de bien-être qui peuvent substituer le rôle de la nicotine. En plus, en grignotant ou en fumant, on adopte la même gestuelle, car la bouche et les mains sont occupées. 

L’inhibition de l’effet coupe-faim causé par la nicotine 

La nicotine du tabac coupe la faim en stabilisant le taux de sucre dans le sang ou glycémie. Ainsi, elle joue le rôle de régulateur d’appétit. Mais une longue habitude au tabac entraîne une perte de goût et de l’odorat au fil du temps. L’arrêt du tabac améliore la sensation de saveur favorisant le grignotage, d’où le risque de prendre du poids si on ne prend pas des précautions.

La sédentarité

En arrêtant de fumer, la pratique du sport est incontournable. La sédentarité incite le cerveau à grignoter pour subvenir aux besoins du corps, conduisant à la prise du poids. Les calories apportées par ces aliments doivent être éliminées par des exercices physiques pour éviter l’accumulation de graisses. 

 

Les pièges à déjouer après arrêt du tabac pour limiter la prise de poids

Opter pour l’arrêt du tabac paraît risquer pour les grands fumeurs. Ils ont la sensation qu’ils vont perdre leur personnalité et sont tentés de tomber dans quelques pièges fréquents lors du sevrage tabagique.

Avoir plus d’appétit

C’est une sensation tout à fait normale après avoir arrêté de fumer. Le sevrage tabagique s’accompagne souvent de la redécouverte des goûts, des saveurs et des odeurs. Il convient de manger plus de légumes crus ou cuits à chaque début de repas pour avoir une satiété précoce et durable

Être sujet aux fringales

Face à la dépendance physique et comportementale créée par la cigarette, les fumeurs en sevrage tabagique prennent des bonbons, des biscuits salés et sucrés, …. Ce sont des aliments apportant plus de calories accélérant la prise de poids. Ainsi, il est préférable d’opter pour un repas bien équilibré : féculents, protéines, fruits et légumes, et de boire beaucoup d’eau.

 

Comment éviter le risque de prise de poids après arrêt du tabac ?

Pour limiter la prise de poids après arrêt du tabac, les trucs et astuces suivants pourraient vous aider à mieux réussir votre sevrage tabagique : 

  • pratiquez régulièrement un exercice physique pour repousser les envies de fumer ;
  • évitez la consommation d’alcool, sinon, ne buvez que du vin ;
  • mangez quotidiennement la bonne qualité et quantité de nourriture : 3 repas complets et une collation par jour, constitués de protéines et de fibres ;
  • améliorez vos habitudes pour avoir une vie plus saine.