Le calathea est une alliée sûre pour décorer une maison, car c’est une plante remarquable aux feuillages colorés qui apporte une touche sublime à la décoration intérieure. C’est la plante décorative incontournable pour les adeptes de flores et de jardinage. Il existe toute une variété de calatheas, se différencient par la floraison, la couleur et la forme des feuilles. Il ne reste qu’à sélectionner celle qui coïncide aux préférences de chacun. De plus, cette végétation est belle et bien conforme aux pièces à faible luminosité et consolide l’humidité. Lire l’article pour cerner tous ces aspects.

Comment entretenir un calathea ?

Nécessitant peu d’entretien, le calathea est un végétal aisé à maintenir. Voici les étapes à connaître pour satisfaire les besoins de cette plante verte d’intérieur et les exigences pour entretenir des végétaux.

Garder la plante humide

Vu que ce sont des plantes originaires d’Amérique du Sud, elles préfèrent vivre dans un milieu constamment humide comme la pampas. Elles possèdent une attache forte à l’eau. Leurs racines sont très délicates, c’est pourquoi il faut en prendre soin et éviter de les endommager.

Éviter de laisser la belle plante séchée totalement

Cette plante peu exigeante réclame quand même un arrosage, comme la plupart des végétations au monde. La fréquence d’arrosement dépend de la saison. Le choix de la qualité d’eau est donc primordial. L’eau non calcaire ou l’eau de pluie sont les alternatives parfaites pour bien prendre soin des plantes. Il faut également veiller à l’équilibre du mouillage, car l’humidité en trop aboutit à un étouffement des racines.

  • En automne et en hiver : abréger le taux d’arrosage, donc, effectuer un arrosage lorsque le sol devient aride. Il faut échapper à l’apport d’engrais liquide.
  • En été et au printemps : arroser la plante de manière régulière, en gardant la terre modérément humide.

Positionner la plante hors du soleil direct

Pour les maisons ou les appartements très secs, la feuille verte vient à rider et à griller rapidement. De ce fait, le calathea doit être placé près des fenêtres d’une salle de bain, d’un salon sans soleil direct, d’un coin de cuisine et à l’abri des courants d’air. Ce sont des plantes fragiles, nécessitant un milieu à température moyenne de 20 °.

Calathea Ornata, Plantes, Feuilles, Vert, Belle, Nature

Pourquoi les feuilles du calathea jaunissent ?

Le feuillage d’une plantation jaunit en raison de différents facteurs : ensoleillement inapproprié, carence ou excès d’arrosage, une température inadaptée à la plantation. En ce qui concerne les calathéas, ce chamboulement de la teinture des feuillages est un avertisseur sur le mal-être de la plante. Cela peut être à cause d’une attaque de parasites, tels que les araignées rouges. Dans ce sens, le nettoyage de la partie des feuilles est souhaité.

Ce jaunissement est aussi dû à l’absence d’humidité. Ainsi, le calathea est asséché. Pour sauvegarder la plante en bonne santé, il faut avantager le bon arrosage.

Les causes dépendent de chaque plante. Un vieillissement de la plante en est une autre explication de cet effet jaunâtre. Les feuilles se fanent lorsqu’ils prennent de l’âge. Il suffit de les couper pour que de nouvelles feuilles renaissent.

Comment cultiver un calathea ?

La plantation du calathea se déroule en printemps, en mois de mars au mois de mai. Le calathea se cultive soit en jardinière soit en pot plus de 10 cm de diamètre pour certaines espèces. La culture de ce type de végétation requiert de la patience, car sa poussée est lente. Pour que ce végétal progresse adéquatement, il faut appliquer un rempotage de la plante. Cette procédure se fait tous les deux ans généralement.

Pour les calatheas en pot, il faut prévoir une couche de gravier, de billes d’argiles ou du sable pour appuyer le drainage. Un remplissage avec du terreau pour les plantes vertes d’intérieur est recommandé.

Quelle terre pour un calathea ?

Cette belle plante nécessite une terre parfaitement drainée, plutôt acide et riche en humus pour son épanouissement. Une combinaison de terreau, de terre de bruyère, de sphaigne et de perlite est l’idéal, puisque c’est une plante acidophile.

feuille de calathéa

Comment nettoyer les feuilles d’un calathea ?

Le feuillage de ces végétaux est fréquemment troublé par les poussières. Cela est à la fois un méfait pour la bonne croissance de la plante d’intérieur en minimisant le mécanisme de photosynthèse, mais aussi en perdant leurs esthétismes et leurs éclats. Si une personne décide de planter cette petite plante, c’est précisément pour sa splendeur permettant d’avoir une maison plus belle, bien décorer et chaleureuse. Il faut alors les tailler et les nettoyer puisque ces poussières ruinent leurs beautés divines.

Afin de parvenir à un nettoyage efficace, il faut faire passer la plante sous la douche, en compagnie d’un jet d’eau douce. Si cela vous semble risqué, utiliser un pinceau à poil ou un chiffon pour dépoussiérer précautionneusement chaque feuille de votre calathea. Pour bénéficier des plantes à feuilles brillantes, pourquoi ne pas rajouter des gouttes de bière ou une huile d’olive sur l’objet de nettoyage ?