D’un design unique en forme de « chauve-souris », le nom de Pipistrello ne vous est peut-être pas familier, mais vous l’avez déjà vu quelque part. En effet, son apparence a été reprise des années 70, en apparaissant dans plusieurs films, et fait aujourd’hui la une des magazines de déco maison. Même si sa production date de 1965 dans une Italie industrielle, l’objet s’impose désormais dans un style moderne et contemporain, prisé par les adeptes de couleurs et de fantaisie.

Son architecte et designer se nomme Gae Aulenti, une puriste du style de l’Art Nouveau. Elle a su s’imposer dans le milieu professionnel et est aussi l’auteure d’impressionnants aménagements intérieurs, tels que celui du Musée d’Orsay ou du Centre Pompidou. Son produit ne cesse d’impressionner les consommateurs et devient même la tendance du moment.

Comment reconnaître une lampe Pipistrello ?

La lampe Pipistrello

Bien que ce luminaire ne date pas d’hier, on parle tout de même d’un objet ayant traversé les années. Malgré les changements et les modifications apportés au fil du temps sur la lampe Pipistrello, le modèle du produit reste le même. D’ailleurs, il se reconnaît plutôt facilement car il garde les caractéristiques suivantes :

  • Un bras télescopique
  • Un pied circulaire et en forme conique
  • Un style d’art Nouveau Viennois
  • Un diffuseur de lumière et de couleur douce, viré au blanc
  • Des lignes arrondies
  • Un socle en métal

Avec le temps, il est possible d’avoir affaire à plusieurs versions de la lampe, où la forme peut varier, ainsi que les styles et la taille. Toutefois, la marque déposée garde une lumière douce et adopte plutôt une allure de « chauve-souris ». Quant à sa taille, on retrouve aussi plusieurs modèles, dont la mini (une trentaine de centimètres), le medium (entre 50 et 60 cm) et la taille classique (entre 60 et 80 cm).

Quelle Pipistrello choisir ?

design Pipistrello

La lampe Pipistrello se décline en plusieurs versions. En outre, elle peut s’acheter selon les couleurs, qui varient du noir (mat, brillant ou laqué) au blanc et rouge. On retrouve aussi des versions plus modernes avec une composition faite d’aluminium, de satiné ou de cuivre.

Le choix du Pipistrello peut aussi dépendre de la taille, comme mentionné précédemment, ou du diamètre. En effet, le diamètre du luminaire, selon les différentes versions, varie de 27 à 35 cm.

Enfin, des versions dites « chromées » ont été produites pour les 40 ans de l’objet et qui sont les produits « phares » de la gamme : une version plaquée or, bleue ardoise et chromée.

D’autre part, le choix peut s’orienter vers des modèles plus classiques et moins chers, comme la lampe Pipistrello LED avec un pied télescopique. La consommation de cette dernière se retrouve amoindrie, par rapport à d’autres versions, mais apporte toujours cette sensation de chaleur et de douceur.

Prix d’une lampe Pipistrello

Vous l’avez deviné, étant donné qu’on retrouve différents modèles, versions et tailles du luminaire, son prix se retrouve tout autant homogène. En effet, les tarifs d’une lampe Pipistrello varient entre 379 euros et 3 000 euros. Ces prix dépendent notamment du matériau utilisé pour la production. Une lampe en or coûtera logiquement plus chère qu’une lampe en cuivre.

Comment faire monter une Pipistrello ?

Le luminaire Pipistrello a la capacité d’être réglable en hauteur, ce qui fait sa plus grande particularité. Étant un objet culte datant d’une autre époque, il est possible de faire gagner 10 à 30 cm de hauteur, pour se retrouver aux fameux 86 cm. Assez inhabituelle pour une lampe, cette caractéristique fait aussi tout son charme et la démarque de ses concurrentes.

Néanmoins, il est nécessaire de la manipuler avec précaution, afin d’éviter tout risque de chute. Pour ce faire, il suffit de maintenir le pied télescopique en place lorsque l’on soulève le diffuseur de lumière. Ici aussi, il est conseillé de ne pas forcer la manipulation, et toujours exercer une pression légère pour disposer d’une hauteur convenable.

Où poser la lampe Pipistrello ?

Cette lampe design a aussi l’avantage de pouvoir être déposée n’importe où dans la maison. Le luminaire possède aussi bien sa place en cuisine que dans un salon ou dans une chambre. La version mini s’accorde toutefois mieux au chevet de la table de nuit, tout comme les plus grands modèles se fondent mieux dans le salon.

Mais quelle que soit la pièce choisie, le luminaire Pipistrello permet d’instaurer une certaine ambiance. Sa lumière fascine toujours autant, et ce, malgré les années et reste accrocheur par la douceur de ses formes. Aujourd’hui encore, elle reste un incontournable pour les projets de décoration intérieure, en s’adaptant parfaitement au style moderne et contemporain, classique, chic ou rustique.