Le guide pour choisir correctement ses vêtements de travail

Bricolage
Sommaire

 

Afin d’exercer sa profession dans le confort et en toute sécurité, il est primordial de se procurer des vêtements de travail adaptés aux différentes spécificités et tâchesliées au métier. En effet, pour pouvoir effectuer les tâches quotidiennes dans les meilleures conditions de sécurités, il est primordial de porter des tenues adaptées au milieu dans lequel le travailleur évolue.

Généralités sur les vêtements de travail

 

Définition

Le vêtement de travail est une tenue professionnelle portée pour un usage professionnel. Il est soumis à des règlementations strictes concernant son usage, mais également sur son entretien. Le vêtement de travail correspondait à la base au « Bleu de travail », une tenue portée par les ouvriers ou les travailleurs manuels dans les temps anciens. Cependant, au fil des années, son utilisation s’est diversifiée et s’est étendue à d’autres secteurs d’activités qui ont conçu leurs propres versions de la tenue de travail.

 

Les catégories de vêtements de travail

Les vêtements de travail se distinguent en plusieurs catégories :

  • les vêtements de protection appelés EPI (Équipement de Protection Individuelle) ;
  • les vêtements de travail standard ;
  • les vêtements d’image et les uniformes.

Les critères à prendre en compte pour bien choisir son vêtement de travail

 

Les risques liés au métier

Le vêtement pro doit être suffisamment solide et résistant pour assurer la sécurité du travailleur concernant les différents dangers professionnels. De ce fait, les tenues doivent donc présenter une grande résistance face à l’usure et la déchirure. D’ailleurs, DBVetpro propose une large gamme de choix de vêtements professionnels, adaptés à tous les secteurs d’activité.

 

La matière

Niveau matières, le choix est très vaste :

  • le coton : très résistant face à la chaleur élevée, le 100 % coton offre un confort absolu et une grande capacité élastique. Il est adapté aux différents métiers de soudage et de menuiserie métallique, mais également pour les métiers mettant en scène des métaux en fusion ;
  • le polycoton : composé d’au minimum 65 % de polyester et 33 % de coton, cette matière bon marché présente une meilleure résistance à l’usure que le 100 % coton. Il est très apprécié pour sa grande durabilité, et convient aux métiers où il est fréquent de se salir ;
  • le stretch : composé de 97 % de coton et de 3 % de spandex, ce vêtement est d’un grand confort, grâce à son élasticité et sa flexibilité. Il convient aux installateurs comme les électriciens, les plombiers, les chauffagistes et aux travailleurs du bois comme les ébénistes, les menuisiers et les ouvriers industriels ;
  • le cotonpoly : composé d’au minimum 60 % de coton et de 35 % de polyester, ce tissu très robuste est tout aussi agréable que le 100% coton. On le retrouve habituellement chez les travailleurs où les vêtements sont soumis à des activités pénibles comme : les maçons, les plâtriers, les couvreurs, les charpentiers ou les agriculteurs ;
  • le kevlar et l’amor-tex : également appelés « tenues de haute visibilité », ces vêtements doivent être absolument portés par les travailleurs en bord de route pour pouvoir être visibles par les conducteurs.