Tout savoir sur le lilas des Indes

lilas des Indes

Les origines du Lilas des Indes

Le lilas des Indes, Lagerstroemia indica de son nom scientifique est originaire des régions tropicales et subtropicales de l’Asie, en particulier de l’Inde, de la Chine et de la Corée. C’est un petit arbre ou un arbuste qui pousse dans les forêts ouvertes, les prairies et les pentes montagneuses.

Le lilas des Indes a été introduit en Europe au XVIIIe siècle, où il est devenu très populaire pour sa floraison spectaculaire et sa beauté ornementale. Depuis lors, il a été cultivé dans le monde entier comme plante ornementale, en particulier dans les zones à climat chaud et sec, où il peut bien s’adapter.

Le lilas des Indes est apprécié pour sa floraison abondante et longue, qui peut durer de plusieurs semaines à plusieurs mois selon les variétés et les conditions de culture. Les fleurs sont souvent de couleur rose, violette, rouge ou blanche et peuvent être simples ou doubles.

On le retrouve majoritairement sur un sol neutre à acide. A l’instar du lilas, qu’on connaît bien, le Lilas des Indes fût importé par une famille de pépiniériste de Bergerac. Ils ont séduit le cœur de beaucoup d’entre nous grâce à leurs sublimes fleurs de crêpe aux couleurs vibrantes.

Est-ce que le lilas des Indes pousse vite ?

Le lilas des Indes a une croissance considérée comme relativement lente. Néanmoins, sa pousse s’accélère au bout de quelques années. Par conséquent, il est primordial de respecter la plantation pour améliorer la pousse du lilas des Indes au fil du temps. Pour donner plus de chance à cet arbre de se développer correctement, veillez à lui donner de l’engrais pour arbuste à fleurs chaque printemps. Vous accélérerez ainsi la croissance ainsi que la floraison du lilas des Indes. Pour en savoir plus sur cet arbuste, voyons ensemble ses caractéristiques (voir aussi la monstrera).

La silhouette du Lagerstroemia indica

Lilas des Indes : plantation, entretien - Côté Maison

Le Lagerstroemia indica ou Lilas des Indes forme un arbuste ramifié à la base. Il prend parfois la forme d’un petit arbre ou arbuste au tronc assez dégagé. Sa silhouette est d’abord érigée puis s’étale et s’arrondit enfin au fil du temps. Par ailleurs, ses rameaux quadrangulaires sont aoûtés et paraissent assez secs quand vient l’hiver.

Fiche du Lilas des Indes

  • Rusticité : de -16 à -21 °C ;
  • Floraison : de Juillet à Octobre ;
  • Exposition : au soleil ;
  • Sol : riche, frais, sans calcaire ;
  • Taille des arbustes : 1m à 8 m ;
  • Utilisation : isolé, massif, alignement, en pot ;
  • Feuilles : caduc.

Où planter un lilas des Indes ?

Le lilas des Indes requiert normalement un climat bien précis pour fleurir et pousser. Cependant, nous verrons qu’il peut s’accommoder à d’autres régions.

Région à climat doux

Une région à climat doux ou sec est parfait pour le développement d’un Lilas des Indes. La période idéale pour sa plantation se situe entre les mois d’Octobre et Novembre ou tout juste avant les grandes chaleurs d’été.

Adaptation du Lilas des Indes

Le lilas des Indes s’est acclimaté à des régions qui peuvent connaître des hivers rudes. Ainsi, il résiste à des températures négatives jusqu’à, approximativement, -15°C. Cependant, il est recommandé de couvrir le pied de votre lilas des Indes avec un épais tas de feuilles mortes quand vient le froid.
Autrefois réservés uniquement aux climats doux, les lilas des Indes s’adaptent maintenant partout en France.

Pourquoi le lilas des Indes ne fleurit pas ?

Beaucoup d’amateurs de jardinerie, les jardiniers du dimanche, et même ceux qui ont la main verte s’inquiètent de l’état de leur Lilas des Indes. Quand la floraison hivernale se fait désirer ou que l’arbuste ne veut pas donner une belle floraison tout simplement, il faudra trouver la cause de ce problème. Voici donc quelques raisons qui pourraient vous empêcher d’avoir un beau feuillage et de belles petites-fleurs :

  • Une exposition peu ensoleillée ;
  • Des courants d’air sur son emplacement ;
  • Une terre trop fertilisée.

Par ailleurs, le lilas des Indes apprécie d’être taillé chaque année quand vient le mois de Mars. Si l’arbre a encore moins de 3 ans de plantation, donc un arbuste assez jeune, il est préférable de le déplacer, après la chute des feuilles caduques, à l’automne.

fleur de lilas

Quelle exposition pour le lilas des Indes ?

Le lilas des indes exige le plein soleil et il faut surtout l’abriter du vent qui ne permet pas à cet arbuste de fleurir et de nous faire profiter de ses jolies fleurs roses parfumées.

Les indications à retenir

  • Planter le lilas d’inde après l’hiver afin que le jeune plant puisse s’enraciner correctement ;
  • Faire attention aux attaques d’oïdium en Août ;
  • Émonder les branches principales en hiver pour de grandes fleurs ;
  • Apporter du compost et une épaisse couche de feuilles mortes en hiver ;
  • Tailler les branches en Mars ;
  • Procéder à l’arrosage en période de sécheresse.

Quand pousse le lilas des Indes ?

Le lilas des Indes, ce magnifique arbuste tropical qui se couvre d’abondants bouquets de fleurs, produit une floraison généreuse, débutant au cœur de l’été. Cette floraison devrait être abondante en suivant les recommandations citées dessus. En outre, cette floraison rose peut durer jusqu’à la fin de l’automne. Le lilas des Indes devra donc être planté en automne ou au printemps dans les régions où les températures peuvent chuter.

Quand acheter le lilas des indes ?

De préférence, achetez votre petit arbuste de lilas des indes en été. Ainsi, vous pourrez observer et admirer la couleur de ses fleurs. Ensuite, ne le plantez pas encore mais gardez cette plante à fleurs en godet jusqu’à l’automne comme avec les pampas. Par ailleurs, vous pouvez aussi vous procurer de votre lilas d’inde en début du printemps afin de le planter de suite et ainsi profiter de sa floraison estivale.

Où acheter son lilas des indes ?

Depuis les années 1840, les Pépinières Desmartis proposent une gamme de végétaux dont le lagerstroemia ou notre fameux Lilas des Indes. Cet arbuste fait en effet partie de leur spécialité donc vous pouvez y aller les yeux fermés !

Comment tailler le lilas des indes ?

Les lilas doivent être taillés chaque année pour développer une bonne charpente de tiges et favoriser une croissance vigoureuse qui améliore la floraison. La taille annuelle consiste à couper au sol les tiges malades, mal formées et improductives. Il faut éclaircir également et enlever certaines tiges pour encourager une croissance vigoureuse et bien espacée.

En outre, on peut couper certaines des nouvelles pousses qui naissent des racines pour les empêcher de trop s’éloigner du centre de la plante, en laissant quelques centimètres entre chaque tige pour éviter le surpeuplement. Je garde les pousses qui ont l’épaisseur d’un crayon jusqu’à l’extrémité des branches, car elles sont les plus productives. Les petits rameaux ne sont pas productifs et ne produisent pas de fleurs.

Cette croissance peut être le signe d’un excès d’ombre ou d’un trop grand nombre de vieilles tiges non productives. L’élimination des tiges peut se faire immédiatement après la floraison ou, si cela ne vous dérange pas de sacrifier quelques fleurs, à la fin de l’hiver. Les pousses et les tiges doivent être coupées au niveau du sol ou juste en dessous.
À savoir que les lilas nains ont rarement besoin d’être taillés.

Lilas des Indes : planter et bouturer – Ooreka

Le lilas de Meyer ‘Palibin’ (Syringa meyeri ‘Palibin’) et le lilas de Mandchourie ‘Miss Kim’ (Syringa pubescens ssp. patula ‘Miss Kim’) sont tous deux des lilas relativement petits avec un port ramifié. Ils ne nécessitent que peu de taille, à l’exception des têtes mortes.

Lorsque les plantes vieillissent, vous pouvez enlever quelques-unes des plus vieilles tiges pour faire de la place à des tiges plus jeunes et plus vigoureuses. Contrairement au lilas commun, ces plantes ne deviennent que rarement incontrôlables. Si vous effectuez une petite taille tous les deux ans, elles n’auront peut-être jamais besoin d’être complètement rajeunies.

La suppression des fleurs fanées, qui fait également partie de l’entretien annuel, doit être effectuée dès que possible après la fanaison des fleurs. L’ancienne grappe de fleurs doit être coupée à sa base, juste au-dessus des deux nouvelles pousses qui partent en angle de la tige qui s’est terminée par l’ancienne fleur. Les nouvelles pousses pousseront au cours de l’été, formeront des boutons floraux et seront surmontées d’une grappe de fleurs au printemps suivant.

Bien qu’elle ne soit pas aussi importante que l’éclaircissage annuel, la suppression des vieilles fleurs permet à la plante de consacrer davantage d’énergie à la croissance de pousses vigoureuses et de boutons floraux. Il faut effectuer ces deux opérations de suppression des têtes mortes et d’éclaircissage annuel en juin.

En effectuant cet entretien annuel, on peut parfois tomber sur un candidat à l’éclaircissage : une jeune pousse vigoureuse qui pourrait devenir trop haute mais qui est encore une bonne tige productive. Plutôt que de couper la fleur épuisée juste à sa base, on coupe alors tout le haut de la tige jusqu’à une seule pousse latérale ou une paire de pousses latérales à la hauteur que vous souhaitez. Cette coupe permet non seulement de réduire la taille du buisson, mais aussi d’encourager les pousses latérales qui sont maintenant au sommet à pousser vigoureusement et à produire des boutons de fleurs pour l’année suivante.

Lilas des Indes (Lagerstroemia indica), arbuste aux fleurs colorées pour le bord de mer : plantation, taille, entretien

Les lilas âgés et envahis par la végétation, comme le mien, nécessitent une taille plus radicale. Au début du printemps, avant que la croissance ne commence, je suis allé jeter un coup d’œil au buisson. Avant de commencer à tailler, il faut alors vérifié si la plante avait été greffée. Comme ce n’était pas le cas, je l’ai coupé jusqu’au sol (pour une plante greffée, voir le panneau ci-dessous). Comme les lilas fleurissent sur la croissance de la saison précédente, cette taille sévère ferait perdre à la plante une partie de son apparence pendant quelques années. Il faut savoir que : plus il y a de fleurs et plus la plante est en meilleure santé.

Lorsqu’une taille de rajeunissement est effectuée, il est important de fertiliser la plante avec du compost, du fumier composté ou un engrais chimique équilibré et de s’assurer que le pH du sol est proche de la neutralité, ce que préfèrent les lilas. Ces amendements et un bon paillis contribueront à stimuler une nouvelle croissance vigoureuse et une meilleure floraison dans les années à venir.

Voici une vidéo qui aura vous guider :

Sommaire
Postes récents
Les étapes clé pour un débarras de meubles réussi dans votre maison
Pourquoi les vasques semi-encastrées sont-elles si populaires ?
Avantages et inconvénients des vitres teintées à la maison
Catégories

Bienvenue sur AEB France, le blog qui vous offre toutes les tendances et conseils nécessaires pour pour être à la page.

Copyright © 2022 | Tous droits réservés.