Comme vous le savez déjà, le piano est un objet fragile et lourd à la fois. Il ne se déménage pas de n’importe quelle manière, comme vos autres meubles imposants. En fonction du type de pianos (piano droit, piano à queue ou piano ¼ de queue), les solutions vont différer. Mais quelles sont les dispositions à prendre pour le transport de piano ?

 

Pourquoi passer par un professionnel ?

Une entreprise de déménagement de piano, peut vous garantir le transport de votre piano en toute sécurité. Que ce soit des pianos droits ou des pianos à queue, ces instruments sont fragiles. Il faut donc trouver une solution adaptée.

Si le bien ne passe ni par la fenêtre ni par le balcon, alors il faut utiliser des housses de protection ou des couvertures. Vous pouvez le transporter par le bais d’une grue ou d’un monte-meuble.

Les parties mobiles doivent être enlevées durant le processus pour limiter les dégâts. Il faut savoir que les dégâts peuvent coûter cher dans les locaux ou sur l’instrument en lui-même.

De quoi dépendra le transport d’un piano ?

Le nombre d’étages dans la maison, démontrera que les déménageurs prendront du temps pour déplacer votre piano. Le devis sera donc plus important. Il faut retenir que si vous avez un ascenseur, cela reviendra à déménager au rez-de-chaussée, donc il n’y a de majoration.

Aussi, il faut savoir que le prix de base d’un déménageur inclura le prix du piano droit uniquement. En effet, le code du travail impose de ne pas transporter plus de 200 kg pour deux personnes. Si le piano pèse plus lourd, vous devez solliciter l’aide d’une 3ème personne. C’est le cas pour le piano à queue.

Enfin, il faut prendre en compte l’accès à votre maison. Si le piano droit ne passe pas par les escaliers ou par l’ascenseur, alors le déménageur devra le transporter en chandelle à la verticale ou en utilisant un monte-meubles.

Il faut joindre un spécialiste du déménagement pour assurer le transport piano ile de France.

Protéger son piano efficacement

Durant le transport de votre piano, il ne faut pas oublier de le protéger. Parmi les précautions que vous devez prendre, vous devez :

  • Démonter les parties amovibles pour simplifier le déplacement du piano : pupitre, siège, dessus de caisse, façade ;
  • Démonter le piano à roulettes : Pour le piano à queue, vous devez aussi déplacer les pédales et les pieds. Par contre, vous devez garder le couvercle. Par contre, les roulettes ne doivent pas être utilisées pour le déplacer ;
  • Eviter la pluie, la neige ou l’humidité ;
  • Couvrir le piano et le nouer à l’aide de sangles, de ruban adhésifs ou de couvertures épaisses ;
  • Amarrer le piano dans le camion de transport en prévoyant des sangles solides pour que le piano puisse bien rester en place ;
  • Vider le camion, et enlever les objets qui risquent de tomber.

Les informations pratiques à retenir pour déménager un piano

Vous l’aurez donc compris, pour le transport de piano, tout dépendra de la forme et du poids de votre instrument. Comme il fait partie des objets fragiles et volumineux, il faut qu’il soit bien protégé, que ce soit par des sangles, par des couvertures ou des housses de protections. D’ailleurs, le déménageur professionnel devra s’assurer à l’avance des accès difficiles par lesquels le piano devra passer.

Que ce soit un passage par la fenêtre, par un couloir étroit ou par les escaliers, il est important d’évaluer les difficultés pour que le déménagement se passe sans encombres.

Dans l’idéal, il faut faire appel à des déménageurs professionnels et expérimentés pour que tout se passe bien. Ça serait dommage d’altérer ou de casser votre piano ou de provoquer un accident.