Vous souhaitez décorer votre appartement avec une plante mais vous n’arrivez pas à choisir parmi les plantes vertes d’intérieur ? Apportez à votre maison la touche contemporaine en faisant l’acquisition d’une Monstera deliciosa communément appelée Monstera. Une belle plante d’intérieur aux grandes feuilles, originaire d’Amérique du Sud, qui appartient à la famille des Aracées, des plantes tropicalesLa Monstera est une plante exotique qui possède des racines aériennes et c’est pourquoi elle a besoin d’un support, le tuteur.

Présentation du Monstera

Cette plante peut produire des fleurs et des fruits, mais cela arrive rarement pour les Monstera en pot. La floraison a lieu en Juillet ou en Aout. Sa fleur, de couleur blanc-crème, a la forme de spathes, qui enveloppent un épi central imposant de 15 cm. C’est ce dernier qui se transforme en fruit, très toxique lorsqu’il n’est pas arrivé à maturité. Le Monstera est une plante vivace qui peut vivre jusqu’à 45 ans ! Il est reconnaissable de par ses grandes feuilles vert-foncé et percées de trou qui lui confère son appellation de « plante gruyère ».

feuille Monstera

Où placer un Monstera ?

Le Monstera peut facilement atteindre les 3 mètres de hauteur et les 2 mètres en largeur. De par sa taille, il est préférable de lui réserver un espace dégagé dans la maison. L’endroit idéal pour l’installer :

  • Près d’une fenêtre : elle y sera bien aérée.
  • Loin d’une source de chaleur : en tant que plante tropicale, le Monstera a besoin d’humidité
  • Loin des rayons du soleil : une exposition en plein soleil assèche ses feuilles.
  • Le besoin de lumière : un endroit avec un éclairage lumineux ou tamisé pour activer la croissance des feuilles sans les assécher.

Comment entretenir un Monstera ?

La mettre en pot

Le terreau à utiliser doit être riche en éléments nutritifs. Mais il doit également être drainant car la plante n’aime pas l’eau stagnante. Vous pouvez ajouter au fond du pot des billes d’argile ou du gravier. Assurez-vous donc que votre pot dispose d’un fonds troué et videz le plus souvent possible la soucoupe d’en dessous. Si à l’achat, le pot dans lequel votre plante se trouve est petit, n’hésitez pas à rempoter la plante dans un plus grand récipient.

L’entretien des plantes Monstera en pot

La température ambiante de la pièce où se trouve votre plante ne doit jamais descendre en dessous de 12° C. Concernant l’apport d’engrais, un engrais complet de type 20-20-20 peut lui être administré toutes les trois semaines durant sa phase de croissance (en été et au printemps).

La taille

On peut tailler le monstera, même sa tête lorsqu’il devient trop imposant. La taille se fait idéalement de mai à aout. C’est une plante qui supporte très bien le taillage et qui en a même besoin car il est utile d’ôter les feuilles abimées ou celles qui ne poussent pas correctement. Il grandit tellement bien, qu’il faut procéder à un rempotage tous les ans.

plante Monstera

Comment faire grandir le Monstera ?

Les ingrédients pour booster la croissance du Monstera sont :

La chaleur douce :

Une température idéalement comprise entre 13° C et 25 °C assure une croissance continue à votre plante.

L’humidité

Pour avoir l’hygrométrie idéale, il faut faire des bassinages réguliers du feuillage. Souvenez-vous de n’utiliser que de l’eau non calcaire pour le faire, car le chauffage dans les maisons est nocif aux feuilles du Monstera.

Quand arroser la plante ?

L’arrosage devra être régulier mais modéré. Pour imiter le climat tropical de son milieu naturel, il est conseillé de brumiser les feuilles de la plante avec une eau non calcaire de temps en temps. Le terreau doit être légèrement humide. En hiver, il faut espacer les arrosages et attendre que le terreau soit bien sec avant d’arroser à nouveau.

Comment mettre un tuteur au Monstera ?

Quel tuteur choisir?

En tant que plante hémiépiphyte, c’est-à-dire ayant vécu à l’origine sur un arbre, le Monstera a besoin d’un appui pour bien grandir. D’où l’obligation de tuteurer en installant un tuteur dans votre pot. Les tuteurs existent en plusieurs matières, mais pour le Monstera, le tuteur recouvert de mousse est idéal. En effet, la mousse sera humide, la plante s’y accrochera tout en y faisant naitre de nouvelles racines. Il faut savoir que ces racines aériennes captent l’humidité. Aussi, il vaut mieux ne pas les supprimer, mais les rediriger vers la terre ou en tailler uniquement les bouts.

Bien installer le tuteur

Il faut au préalable humecter la mousse puis en envelopper le tuteur. Notez que l’installation se fait dès que vous ramenez la plante à la maison, c’est-à-dire à son stade de jeune pousse. Il faut insérer le tuteur dans le pot à proximité de la plante et d’y fixer sa ou ses tiges. Elle grandira en s’y appuyant toute seule et s’enracinera dans la mousse. Les jardiniers recommandent la mousse de sphaigne pour une bonne adhérence de la plante.