Comment surmonter les barrières architecturales de votre logement?

Vie pratique
Sommaire

Les barrières architecturales représentent l’intégralité des obstacles qui empêchent la bonne circulation des personnes dans un appartement. Qu’elles soient sous forme d’escaliers ou de portes étroites, il est capital de les éliminer pour améliorer le confort de vie des personnes vivant avec des handicaps. Pour vous aider à relever ce défi, cet article vous propose 2 astuces pour les contourner. Résultats garantis.

 

Installer un monte-escalier

 

Pour continuer à profiter de leurs habitations, nos séniors sont parfois contraints d’engager de gros travaux en raison de la présence d’obstacles architecturaux. Pourtant, il existe de nos jours une panoplie de solutions automatisées capables de les aider à les surmonter. Au nombre de celles-ci, les monte-escaliers viennent en bonne place. Pratiques, ils permettent en effet de les contourner sans pour autant modifier la structure du logement. Efficaces, ils améliorent le confort de vie des personnes en situation de handicap avec une certaine mobilité. Si votre degré de mobilité le permet donc, il vous suffira d’installer un monte-escalier électrique chez vous pour emprunter vos escaliers sans effort, confortablement assis. De quoi profiter pleinement de votre logement !

 

Réaliser des travaux d’aménagement

 

Comme mentionné plus haut, les obstacles qui entravent la libre circulation des personnes dans un logement sont divers et variés. En plus des escaliers, il peut également s’agir de rampes ou de portes trop étroites. Au cas où l’option des monte-escaliers ne répondrait pas à vos attentes, il vous faudra alors procéder à de petits travaux d’aménagement. Pour y arriver, il vous faut répertorier les barrières architecturales présentes dans votre logement. Une fois cette étape réalisée, vous devez par la suite contacter un designer pour vous aider à élaborer le plan de rénovation qui vous facilitera la vie. Retenez à toutes fins utiles que pour être efficaces, ces travaux doivent prendre en compte 3 grands aspects. Le premier concerne l’accessibilité du logement, ce qui implique la réalisation de plans capables d’éliminer tout obstacle architectural. En clair, il s’agira pour votre designer de créer les conditions optimales pour votre circulation avec l’implantation de rampes adaptées à votre condition physique. Si vous êtes en fauteuil roulant, il vous faudra engager des travaux un peu plus conséquents, notamment en ce qui concerne :

  • l’élargissement des couloirs, pour faciliter vos déplacements en fauteuil ;
  • l’agrandissement des portes, pour fluidifier la circulation dans votre logement ;
  • l’aménagement des toilettes pour les rendre plus adaptées, etc.

Vous l’aurez compris, en plus de l’accessibilité de votre logement, vous devez travailler sa visibilité et son adaptabilité. Toutes choses qui vous permettront de surmonter aisément les barrières architecturales de votre logement.