Le forsythia, connu aussi sous le nom de « golden bells » est une plante ornementale qui se particularise avec son feuillage jaune vif. Elle annonce le début du printemps, car c’est l’une des plantes qui fleurissent en cette période entre Avril-mai. A cette période elles sont très  abondantes. Très rustique et facile à entretenir, c’est une valeur sûre pour embellir vos parcs et jardins surtout pour certaines variétés comme la Mimosa. De plus, il se marie facilement avec tous les styles de décoration d’extérieur. Vous en voulez un dans votre jardin ? Découvrez nos astuces pour le planter.

Comment entretenir le forsythia ? 

Quand planter le forsythia ?

La plantation de cet arbuste caduc est une question de moment et d’espacement. En fait, le forsythia peut être cultivé pratiquement pendant toute l’année, sauf en cas de gel. Ainsi, le choix du moment dépend alors de la zone où vous habitez.   

  • En hiver : si vous vous trouvez dans une région où le sol ne gèle pas, il vous est possible de le planter en fin de l’hiver ;
  • au milieu de l’été : la plante peut pousser à ce moment, mais il vous faudra passer un peu de temps pour l’arrosage afin qu’il reçoive suffisamment d’humidité ;  
  • Au printemps : c’est le meilleur moment pour planter le forsythia. Avec la floraison, vous pourrez déjà voir la couleur des fleurs avant la plantation.

 Où planter des forsythias ?

Le forsythia peut pousser sur tous les types de sols qu’il soit sec, calcaire, acide ou neutre du moment que ce dernier soit humifère et frais notamment sur une Terre de bruyère. Par ailleurs, il faut savoir que cet arbre peut atteindre 2 à 3 mètres et peut avoir une floraison précoce en Horticulture pour une bonne Fructification. Ainsi, il est essentiel de lui donner de l’espace pour pousser surtout pour les jeunes pousses qui sont basses et qui sont en croisement. De plus, le forsythia a généralement un port arqué et il faut l’espacer pour que ses branches puissent se déployer et doivent être bien drainé. Pour cela, il faut que vous preniez en compte sa taille qui est comme un Pommier, un Bonsaï, des Plantes à fleurs   quand il aura atteint sa maturité. Cela permet d’éviter que les branches s’entassent les unes sur les autres et ne poussent pas bien. Il est donc nécessaire que la plante soit taillée parce que c’est une plante vivace

Pour vous donner une idée de la taille d’un forsythia mature, voici quelques exemples :

  • Forsythia viridissima « Citrus Swizzle » : 0,50 × 0,50 m ;
  • Forsythia intermedia « Beatrix Farrand » : 1,50 × 1,8 m ;
  • Forsythia intermedia « Lynwood » : 3 × 3 m ;
  • Forsythia intermedia « Week-End » : 2 x 2 m ;
  • Forsythia intermedia « Marée d’Or » : 0,60 x 1,20 m ;
  • Forsythia intermedia « Minigold » : 0,60 × 0,80 m.

En outre, si vous allez planter votre buisson près d’une clôture, il est conseillé de le planter à une certaine distance du bord. Ainsi, il pourra aussi pousser et fleurir à l’arrière. Il est aussi important de le mettre à la lumière du soleil.

Quelle exposition pour le forsythia ?

Comment avoir un beau forsythia ?

Le forsythia peut constituer de couvre-sol, de bordure ou de haie, mais pour qu’il devienne un élément décoratif de votre jardin, le mieux c’est de le mettre au centre et de l’utiliser comme pièce maîtresse de votre espace. En effet, leur hauteur et leurs couleurs vives mettront en valeur votre jardin.

Voici quelques conseils pour cultiver au mieux le forsythia dans votre jardin :

  • Choisissez la fin de l’automne ou le début du printemps pour planter les arbustes
  • Choisissez de le cultiver en plein soleil ;
  • Cultivez votre arbuste sur un sol humide et fertile : si besoin, ajoutez du compost avant de remblayer le trou ;
  • Creusez un trou deux fois plus large que la motte de racines : remblayer le tout avec de l’engrais pour que la racine soit légèrement au-dessus ou au même niveau que le sol ;
  • Placez le forsythia dans un endroit spacieux pour favoriser sa croissance : comme ça, il peut s’étendre et pousser avec une bonne circulation d’air. Ce qui permet d’éviter la prolifération des parasites et des maladies.
  • Arrosez régulièrement le plant : bien que le forsythia puisse tolérer une sécheresse occasionnelle, il est essentiel de l’humidifier régulièrement, surtout si vous habitez dans une région chaude. Pour cela, prenez soin d’arroser à la base, et non du haut vers le bas, afin de prévenir les parasites.

Est-ce que le forsythia pousse vite ? 

Avec un taux de croissance moyenne de 60 centimètres par an, votre Forsythia répond à presque tous les besoins paysagers. À l’automne, ses feuilles deviennent jaune vif et ses fleurs jaunes. Ce qui vous permet de vérifier qu’il est en bonne santé, c’est la coloration rapide de ses grandes fleurs, dès la première année.

À noter seulement que la vitesse de pousse de cette plante dépend du sol, de l’entretien, du climat et surtout du type de plante. En effet, il existe des variétés de forsythias qui peuvent dépasser les 3 mètres de hauteur et qui poussent très vite. Cependant, d’autres types n’atteignent que 50 à 60 cm, alors ils poussent lentement.