Les prérequis à savoir avant de choisir une serrure pour sa porte blindée

 

Face à l’insécurité, tout le monde se doit d’être très vigilant. Pour lutter contre les cambriolages, chaque foyer doit sécuriser ses portes et ses fenêtres de façon optimale. Pour cela, il est conseillé d’installer une porte blindée. Elle est fabriquée à partir de matériaux très résistants comme les tôles d’acier ou l’aluminium. De plus, elle garantit une bonne isolation thermique et phonique.

 

Serrure porte blindée : ses principales caractéristiques

 

Il est important de connaître les solutions disponibles pour choisir une porte blindée et une serrure correspondante. Deux possibilités s’offrent à vous pour améliorer la protection de votre habitation :

 

L’installation d’un bloc-porte

Cette solution consiste à remplacer votre porte classique par une porte métallique qui va être insérée dans un cadre fait de la même matière. Les modèles actuels sont modernisés. De plus, ils sont disponibles dans divers styles et coloris. Fiable et robuste, un bloc-porte est rassurant. Cependant, son installation ne peut être envisagée partout, d’autant plus qu’elle est coûteuse. Pour choisir une serrure porte blindée de qualité, contactez ce serrurier à Colomiers.

 

Le blindage de porte par habillage

Généralement, cette solution est requise dans les copropriétés. Dans ce cas, la porte existante n’est pas changée, mais recouverte d’acier et munie d’une nouvelle serrure de sécurité afin de la renforcer.

 

Les différentes techniques de blindage de porte

 

Après avoir choisi la solution de blindage qui vous convient, vous devez prendre connaissance des différents types de blindage de porte, notamment :

  • le blindage à plat : il s’agit d’installer une plaque de 2 mm sur la face intérieure de votre porte ;
  • le blindage fourreau : la porte est bien protégée et enveloppée par un fourreau métallique. C’est une méthode très pratique grâce à son efficacité, le blindage de la totalité de la porte procure une sécurité fiable ;
  • le blindage anti-pince : ce système consiste à renforcer l’encadrement de la porte en y installant des cornières ;
  • le blindage pivot : cette méthode assure une meilleure protection comparée au blindage à plat. Les gonds de la porte sont remplacés par des paumelles soudées. Quant à son système d’articulation, il est renforcé ;
  • le blindage avec joints : des plaques d’acier sont fixées à la porte pour la renforcer à l’aide de joints. Il vous permet d’obtenir une bonne isolation thermique et phonique. De plus, il réduit la facture énergétique.

 

Quelle serrure utiliser pour une porte blindée ?

 

Après avoir sélectionné le modèle de porte blindée, vous devez choisir la bonne serrure. De nombreuses solutions sont envisageables. Tout dépend du niveau de sécurité que vous recherchez, de la taille de votre porte et de la nature du logement. On distingue : 

  • la serrure 3 points : elle est composée de 3 points de fermeture latéraux qui s’actionnent en même temps et au même moment où vous tournez la clé.  La serrure 3 points est le modèle le plus utilisé, surtout dans les logements récents ;
  • la serrure 5 points : il offre une meilleure sécurité grâce à ses 5 points de verrouillage. En plus de la serrure 3 points, 2 autres serrures supplémentaires sont installées en haut et en bas de la porte. Le tout s’ouvre simultanément avec une même clé ;
  • la serrure 7 points : elle est composée de 5 points de verrouillage latéraux et de 2 autres en haut et en bas de la porte. Elle convient surtout aux portes de plus de 2.10 m de hauteur.

 

Les normes A2P

 

Le nombre de points de verrouillage est proportionnel au niveau de protection. Ainsi, pour être sûr d’acquérir un modèle de serrure fiable, il convient de vérifier sa qualité. Il faut noter que la serrure de la porte blindée doit répondre à la norme A2P, délivrée par le Centre national de prévention et de protection. Cela confirme que la serrure a fait l’objet de tests de résistance à des tentatives de braquage. Ces derniers ont pour objectif de déterminer le temps de résistance aux infractions.

 

La classification des normes A2P

Les normes antieffraction A2P sont classées en 4 catégories : 

  • A2P : porte vitrée ;
  • A2P BP1 : la serrure résiste à une effraction de 5 min ;
  • A2P BP2 : elle résiste à une effraction de 10 min ;
  • A2P BP3 : elle résiste à une effraction de 15 min.

Elles sont classées en 3 catégories dans le cas des serrures de haute sécurité. Les étoiles déterminent le degré de résistance de la serrure face aux cambriolages : 

  • A2P* à 1 étoile : résiste plus de 5 min ;
  • A2P** à 2 étoiles : résiste plus de 10 min ;
  • A2P*** à 3 étoiles : résiste plus de 15 min.

 

Les caractéristiques de la serrure multipoints

 

Son système de fermeture

Un modèle de serrure classique dispose d’au moins 3 points de verrouillage. Quant à une serrure de haute qualité, elle est dotée de 5 à 7 points de verrouillage. Cette dernière offre une sécurité maximale. Les points de fermeture peuvent être placés en haut, en bas, sur le côté de la porte ou uniquement en latéral.

 

Son verrouillage

Les points de fermeture s’actionnent simultanément en un tour de clé. Il faut noter que les clés d’une serrure de haute sécurité ne peuvent être copiées sans votre carte de reproduction personnelle. Par ailleurs, les serrures de haute sécurité doivent être associées à un cylindre de même qualité ou de même degré de résistance. Le cylindre de porte blindée est reconnu comme un anti-perçage et anti-arrachage efficace contre toute tentative de crochetage.

Pour conclure, la serrure joue un rôle très important pour renforcer la sécurité de la porte. Il ne faut surtout pas la négliger. Ses qualités sont des points importants à vérifier pour faire le bon choix.

Postes récents

Bienvenue sur AEB France, le blog qui vous offre toutes les tendances et conseils nécessaires pour pour être à la page.

Copyright © 2022 | Tous droits réservés.