Mieux dormir : quelle position choisir?

Vie pratique
Sommaire

 

Une bonne nuit de sommeil est indispensable pour être en bonne santé. Il permet de maintenir l’équilibre physique et mental. Votre position de couchage a un impact sur votre sommeil. Découvrez les conseils des professionnels pour mieux dormir.

 

Quelles sont les différentes positions de couchage ?

 

Chaque position a sa particularité. Bien qu’elle favorise le sommeil, elle révèle aussi votre caractère. Par ailleurs, une bonne position de couchage maintient la colonne vertébrale et prévient les tensions du cou. Certaines positions peuvent prévenir l’apparition de douleurs. Si vous souhaitez passer une bonne nuit de sommeil, vous devez adopter de bonnes habitudes de couchage. Dormir sur le dos est la position la plus conseillée, bien qu’elle ne soit pas la préférée de tous. Voici quelques caractéristiques de chaque position de couchage :

 

Dormir sur le dos

Selon une étude des experts, cette position est adoptée par seulement 8 % de la population. Pourtant, elle est la plus reposante, car elle soulage la colonne vertébrale et le cou et prévient les brûlures d’estomac. Les experts en gestuelle affirment que cette position est prise par les personnes discrètes, calmes et réservées. Par ailleurs, bien qu’elle favorise le ronflement, elle réduit la formation des rides

 

Dormir sur le côté

Cette position est naturellement adoptée par plusieurs personnes. De plus, elle est vivement recommandée pour les femmes enceintes, notamment sur le côté gauche pour faciliter la circulation sanguine. Dormir sur le côté est également conseillé pour les ronfleurs qui peuvent parfois importuner leur partenaire durant leur sommeil. Selon les spécialistes, les personnes qui dorment sur le côté sont plutôt faciles à vivre. Toutefois, au fil des années, cette position peut déclencher des douleurs à l’épaule et à la hanche. Elle n’est pas non plus idéale pour le visage et la poitrine qui, au fil du temps, peuvent s’affaisser et se rider.

 

Dormir en position fœtale 

C’est la position la plus prisée, surtout par les femmes. Dans ce cas, la personne dort sur le côté et ramène ses genoux sur sa poitrine avec le cou plié. Les spécialistes affirment que cette position indique le désir de retourner en enfance. Pourtant, ce n’est pas la meilleure à adopter. En effet, elle compresse la poitrine et peut bloquer la respiration. De plus, elle peut favoriser l’apparition de l’arthrite et des rides sur le visage.

 

Dormir sur le ventre

Aussi nommée « posture de la chute libre », cette position est la plus prisée. Même si les experts affirment que les personnes qui l’adoptent sont créatives, elle déclenche une forte pression sur les muscles, les articulations et la respiration. Elle favorise également l’apparition de douleurs, de tensions et d’engourdissements au niveau de la colonne vertébrale, des vertèbres cervicales, du cou et de la mâchoire. Elle peut ainsi exposer une personne à la lordose physiologique. Bien qu’elle soit confortable, elle n’est pas rassurante.

 

Quelles sont les solutions pour un meilleur couchage ?

 

Pour garantir un sommeil réparateur, il est indispensable de bien sélectionner ses accessoires de couchage comme les oreillers. Découvrez les types d’oreillers adaptés à chaque position :

  • sur le dos. Évitez d’utiliser trop d’oreillers pour vous préserver des douleurs et des tensions cervicales. Optez plutôt pour un oreiller doux qui pourra soutenir votre cou et votre nuque toute la nuit ;
  • sur le côté et en position fœtale. Préférez un oreiller capable de soutenir votre tête et votre nuque dans une position alignée à votre colonne vertébrale pour répartir le poids et réduire les pressions ;
  • sur le ventre. Utilisez des oreillers à échancrures et à hauteur adaptée pour bien respirer et éviter les douleurs dorsales et cervicales.