Rafraîchir un appartement avec une climatisation

 

Pour faire face aux fortes chaleurs, l’installation d’un climatiseur se révèle être indispensable. Cependant, en appartement, est-ce possible ? La pose d’une climatisation est facile à faire grâce aux nombreuses solutions existant sur le marché. La mise en place d’un système de climatisation en appartement est possible à condition de considérer  plusieurs éléments, dont la configuration. Découvrez dans ce guide toutes les étapes à suivre pour bien installer une climatisation

 

Bien choisir son système de climatisation pour appartement

 

Pour rafraîchir un appartement pendant les périodes de fortes chaleurs, il existe plusieurs types de climatisation. Avant d’acheter un climatiseur, il est indispensable de bien faire son choix en respectant plusieurs critères : volume à couvrir, la fréquence d’usage ou encore le budget. 

 

Les climatiseurs mobiles : une excellente alternative pour un appartement

La climatisation mobile intéresse de plus en plus les propriétaires en raison de leur accessibilité, de leur prix et de leur facilité d’installation. D’ailleurs, c’est un modèle adapté pour un logement en location, car il est doté de roulettes facilitant son transport. Aussi, sa mise en place ne demande pas de travaux. Cependant, il est important de savoir qu’avec ce type de climatisation, il faut faire passer le tuyau d’extraction d’air chaud par une fenêtre entre-ouverte. Ainsi, cela engendre un impact négatif sur son efficacité. De plus, c’est une alternative peu esthétique. La mise en place de ce modèle de climatiseur ne demande pas l’intervention d’un professionnel. 

 

Les climatiseurs splits

Pour climatiser un appartement, vous pouvez opter pour un climatiseur mono split ou un climatiseur multi-split. Très performant, ce type de climatiseur se fixe au mur. La climatisation split est composée de plusieurs unités intérieures qui peuvent être installées dans plusieurs pièces de l’appartement. Il s’agit d’une solution très répandue, cependant, sa pose requiert l’autorisation de la copropriété. 

  • les climatiseurs monosplit : composée d’une unité intérieure et d’une unité extérieure, cette climatisation s’utilise aussi comme chauffage en hiver ;
  • les climatiseurs multi-split : composés de plusieurs unités intérieures (bi-split, tri-split et quadri-split) et d’une seule unité extérieure, ils sont parfaits pour climatiser tout l’appartement. Il est possible d’installer une unité intérieure dans chaque pièce.

L’expertise d’un expert n’est pas indispensable pour l’installation de cette climatisation. Toutefois, son service est incontournable pour mettre en marche l’appareil.  

 

Les climatiseurs sans unité extérieure : une alternative en appartement

Une climatisation sans unité extérieure se révèle être une excellente solution en copropriété si vous n’avez pas les autorisations nécessaires pour la pose de l’unité extérieure d’un système de climatisation. Il s’agit d’un climatiseur monobloc. L’unité intérieure et extérieure de cet appareil est regroupée, faisant de lui un modèle plus compact et moins encombrant.

 

La pompe à chaleur : une dernière solution

La pompe à chaleur réversible est une autre possibilité aux différents modèles de climatisation. Ce dispositif produit du froid en été et de la chaleur en hiver. Le prix de l’appareil est assez onéreux, cependant, il permet de réduire la consommation énergétique. De plus, il propose d’autres solutions, dont la production d’eau chaude sanitaire et l’alimentation du réseau de climatisation et de chauffage. La pompe à chaleur utilise l’énergie renouvelable pour marcher. Il se décline en plusieurs modèles sur le marché : 

  • de l’aérothermie : cet appareil fonctionne grâce aux calories pures qu’il capte dans l’air extérieur ;
  • de la géothermie : c’est un dispositif qui prend les calories naturelles se trouvant dans le sol ;
  • de l’hygrothermie : l’appareil marche grâce aux calories brutes qu’il puise dans les nappes phréatiques, etc.

 

Installation climatisation appartement : recourir au service d’un professionnel

 

Faire appel à un professionnel pour la pose de climatisation offre de nombreux avantages. La mise en place des climatiseurs monobloc avec ou sans gaine d’évacuation ne requiert  pas de savoir-faire technique spécifique. Cependant, la pose de climatisation dans une maison ou en appartement est plus complexe. En effet, le travail doit passer par plusieurs étapes, dont : 

  • la préparation ;
  • l’installation ;
  • la mise en route.

Il est donc recommandé de recourir au service d’un installateur de climatisation. Sa principale mission consiste à identifier vos besoins et vous conseiller sur le meilleur modèle de climatisations. Vous pouvez en savoir plus ici. Par ailleurs, certains climatiseurs comme les climatisations réversibles fonctionnent grâce aux fluides frigorigènes. La manipulation des fluides est dangereuse, ainsi, il est important de faire très attention. Une personne qui manipule le fluide frigorigène doit avoir une attestation de capacité selon le règlement F-gaz, règlement UE n°517/2014. Un installateur de climatisation est formé à l’installation, donc, il assure une pose réussie et adaptée à vos exigences. L’intervention d’un professionnel garantit : 

  • une installation répondant aux normes ;
  • une installation pérenne ;
  • une installation sécurisée.

L’expertise d’une entreprise climatisation ou de ces installateurs ne se limite pas à la pose et la mise en marche d’un appareil de climatisation. Vous pouvez aussi recourir à leur service pour : 

  • l’entretien de climatisation ;
  • le dépannage des climatiseurs ;
  • la réparation de climatisation ;
  • la livraison et installation de matériel de climatisation.

 

Installer un climatiseur en appartement : procéder dans les règles de l’art

 

Certes, il est possible de faire poser un climatiseur dans un appartement, mais il faut suivre certaines règles. Il existe plusieurs règles qui régissent sur la pose de climatisation et elles sont plutôt contraignantes. 

 

Le règlement de copropriété

Avant de climatiser un appartement, un propriétaire doit s’informer sur la règle de copropriété. En général, un propriétaire peut procéder à l’installation des systèmes de climatisation sur son balcon, sauf s’il existe une note stipulant le contraire. Effectivement, la loi du 10 juillet 1965 stipule que les balcons ne sont pas considérés comme des parties communes. Néanmoins, dans certains cas, la copropriété les voit comme tels. Dans ce cas, il doit être mentionné dans le règlement de la copropriété. Si le règlement de la copropriété autorise la pose d’une unité extérieure, elle doit répondre à certaines conditions, notamment pour : 

  • les coloris ;
  • le niveau sonore ;
  • le type de modèle.

Par contre, si le balcon est une zone commune, il faut obtenir l’autorisation de l’assemblée générale des copropriétaires. Sinon, vous pouvez proposer à l’assemblée des copropriétaires de dissimuler les unités extérieures pour réduire la nuisance visuelle. Pour une terrasse ou une façade d’immeuble, aucune autorisation n’est requise pour l’installation de climatisation si le type d’appareil à installer n’implique pas de percer une cloison. Par contre, si le dispositif nécessite la fixation sur un mur extérieur du bâtiment, il est impératif d’avoir l’accord de l’assemblée générale. Pour obtenir un accord formel auprès des copropriétaires, vous devez envoyer un courrier en recommandé au syndic. Ensuite, vous devez solliciter auprès du syndic de mettre la question dans l’ordre du jour du prochain assemblé général. Vous devez joindre à votre demande certains documents : 

  • la description de l’emplacement de l’unité extérieure ;
  • les dimensions du dispositif ;
  • le niveau sonore du compresseur à pleine énergie.

Souvent, la pose est accordée suite à un vote « double majorité ». Plus précisément, la majorité des copropriétaires représentant au moins les 2/3 des voix. 

 

Le plan local d’urbanisme

L’autorisation de la ville s’impose pour installer une climatisation sur une façade de l’immeuble. Pour cela, il est essentiel de contacter le service d’urbanisme de la mairie pour confirmer que le PLU ou plan Local d’Urbanisme l’accepte ou non. Il est important de noter que certains quartiers près des monuments historiques sont entièrement règlementés concernant leur apparence extérieure afin de garder une certaine harmonie. Ainsi, il se peut que le PLU interdit l’installation d’une climatisation en façade. Dans ce cas, la seule alternative est de choisir un climatiseur sans unité extérieure comme une climatisation monobloc. 

 

Postes récents

Bienvenue sur AEB France, le blog qui vous offre toutes les tendances et conseils nécessaires pour pour être à la page.

Copyright © 2022 | Tous droits réservés.